samedi 28 septembre 2013

Pour les petites mains agiles !

 Enfin ! je l'ai ! At home, enfin !

Ma pitite valise est arrivée, et le circus dedans.
54 pièces, oui M'sieurs 'dames.
C'est chez qui ? c'est chez Janod !
Avec des détails tout partout pour le régal des petits et des grands !
Joli non ? J'en suis folle !









mardi 23 juillet 2013

Shake !

Enfin les résultats !
 avec beaucoup beaucoup beaucoup trop de retard,
pour m'excuser non pas un mais deux tirages !



Les gagnantes sont :




Merci à tous pour vos participations !

mercredi 3 juillet 2013

Faim de livre ?



Allez hop un concours ce jour de pluie !
Aujourd'hui fait pô beau, alors autant s'occuper !
Voici "Une faim de loup", le petit dernier,
 un livre, un documentaire avec des jeux,
eeeet oui  ! 2 en 1 ! Parfait pour les vacances !

Pour gagner "Une faim de Loup", dites moi ce qui vous fait saliver,
ce qui vous rend dingue, ce que vous avez du mal à partager,
ce pour quoi vous feriez des kilomètres.
Mmmm je commence à avoir faim...







Bon appétit !
Demain il fera beau, et c'est bientôt les vacances !

Tirage au sort le 15 juillet,
fin du concours le 14 juillet

mardi 26 mars 2013

Des chevaliers, des rois, des reines...

... des arbalétriers aux simples soldats, 
je suis devenue hyper pointue question moyen-âge !
Tout ça, grâce à Patricia et Sylvie du Château de Castelnaud.
Vous connaissez le château de Castelnaud ? une merveille !
Si vous passez dans la vallée de la Dordogne, il faut absolument le visiter.
Lors de cette visite, vous découvrirez un joli livret pour les enfants
avec mon petit personnage décliné en artilleur, chevalier,
architecte, forgeron, en autres.
Bref je me suis régalée !
Comme quand j'ai dessiné Anne de Bretagne.
On quitte la Dordogne pour la Touraine, et nous voilà à Langeais,
où Anne vous présente le château dans lequel elle épousa
Charles VIII, elle vous accompagnera tout au long du livret
pour vous raconter les préparatifs du mariage.
Je suis devenue incollable je vous dis !
Il ne me reste plus qu'à le visiter !





vendredi 22 mars 2013

Jack et le haricot magique en morceaux !



De jolis puzzle livres viennent de paraître chez Grenouille Editions.
J'ai la chance d'avoir des illustrations dans les 2 tomes
(ya tout plein de monde dedans, et même ma complice de "La princesse aux petits prouts" : Leila !) :
Mon livre Puzzle de véhicules + Mon livre Puzzle de contes !
Avec "Pas de boue pour Javel"
"Jack et le haricot magique"
et "Le petit poucet"

Bon, et bien il ne me reste plus qu'à refaire mes puzzle pour fermer mes livres..
Allez hop !






mardi 12 février 2013

J'ai enfin vidé mon carton !

 
Non, ce n'est pas vrai, je n'ai pas complétement vidé mon carton,
il reste des boîtes à bijoux et quelques instruments,
mais ce que je tenais à vous montrer car je les adore,
ce sont mes encastrements :
des princesses, des cow-boys, des indiens, des pandas, des lions, des chevaliers...
 
Je pense aux VRP, obligatoirement !
 
Vivement mardi gras qu'on puisse enfin se déguiser
Comme l'année passée on va avoir un tas d'idées
Des marquises, des fées, des cow-boys, des plombiers
Des douzaines d'infirmières et 53 sapeurs pompiers
Des plus mal observés a ceux qui auraient pu mieux faire
On prépare la soirée dans une ambiance du tonnerre
Y'a toujours un malin pour se déguiser en mouche
En cuvette de WC ou en escargot qui louche
 
Merci encore à Laurent de Ulysse !
 
 
 


 



 


 

 
 

mercredi 6 février 2013

Carton plein !

Il est fort mon facteur, il est costaud,
et même super balèze, normal pour 2013 !
En tout ca il a fait une heureuse !
 
Toute la collection sur laquelle j'ai travaillé pour Ulysse est dans ce carton géant.
 
Des dominos, mémos, boîtes à bijoux, instruments de musique,
et puzzle à encastrer ! Ne manquait que les chaises et la table,
sûrement trop envahissantes.
 
 
 
 
 
 

Audois & Alleuil, le blog

 
Le blog de la maison d'édition, c'est ici !
avec les news, les concours, les notes des auteurs,
les recherches des illustrateurs...
Suivez nous !

mercredi 30 janvier 2013

Quelqu'un parle turc ?

J'ai reçu ça hier !
Première réaction : super !!
Deuxième réaction : ... attends c'est quelle langue ?
 
Troisième réaction... après avoir enfin trouvé "C'est quelle langue? "
Oooh des petits turcs vont découvrir mes dessins !!
 

 
 
Mais est-ce que je fais un concours ?
Est-ce que ça vous intéresse ?
Est-ce que vous parlez turc ?
Est-ce que vous connaissez des enfants qui parlent turc ?
.....
Alors ??
 
 
 
 
 

mardi 15 janvier 2013

La voilà enfin !

L'aventure de "La princesse aux petits prouts" continue,
et enfin on peut vous la faire partager !
Le titre est pour commencer disponible sur l'App Store,
et le sera sur d'autres plateformes très bientôt.

Un travail de presque un an, entre le moment où Leila a été ok
pour laisser tomber les éditeurs classiques et nous confier son texte,
et la sortie de notre application...
Merci Leilounette de nous avoir fait confiance.

Quelle année, de folie !
avec des hauts, des bas... du style "Est-ce qu'on ne fait pas une grosse bêtise ?"
Est-ce que ce n'est pas un peu barj' de créer une maison d'édition, en plus du boulot
de graphiste, d'illustrateur pour les bouquins, les jouets, mimi lutine...
Ouep... en tout cas c'est trop tard c'est fait !
et ça fait de grosses journées !

Mais quand on lit ça ou ça,
on ne veut rien changer et remettre ça pour 2013 !

Merci à tous pour vos soutiens et vos partages sur Facebook !






Pour nous suivre dans cette grande aventure :
@AudoisEtAlleuil

Très vite un post sur les projets - comme illustratrice - cette fois pour 2013

dimanche 25 novembre 2012

Des petits doigts innocents ont parlé !



Céloche et Gaëlle ont gagné un "Buzzie" dédicacé !
Bien joué !
Merci à tous pour vos participations !


mercredi 14 novembre 2012

Chicorée, nous voilà !

Je ne savais pas que la chicorée était une fleur bleue...
Grâce à Anne maintenant je le sais !
... moi et l'horticulture... bref, j'ai pas la main verte de toute façon.

J'avais dans ma besace (dans celle de mimi lutine plus précisément)
une petite fée bleue,
une petite fée qui méritait sa propre histoire.
Anne, à ma demande, a su s'emparer de ce personnage avec brio,
et en faire une petite fille têtue et avec du caractère comme je les aime !

 Voici Chicorée,
 Chicorée est le prénom qu'Anne a choisi pour cette petite fée,
Euh non c'est pas, on vous embrouille...
son vrai prénom c'est pas Chicorée mais Cheryl ! hum...
et elle le déteste (évidemment), c'est pour ça qu'elle se fait appeler Chicorée !
Voilà la vérité rétablie,
je voulais que ça soit clair.


Une petite fée à suivre, on en est qu'au tout début !

... et moi qui m'étais jurée de ne plus toucher aux fées...


lundi 12 novembre 2012

Alors on joue ?

Un petit concours par ici, c'est pour Buzzie !
Mon dernier titre sort chez Grenouille Editions et pour fêter ça
j'offre un livre dédicacé.



Vous pouvez aussi trouver Buzzie prend son envol dans un joli coffret de 3titres,
plus d'infos ici.

Allez, on joue !?
J'étais fan comme beaucoup quand j'étais enfant "Des fous du volant",
et si on remplaçait "volant" par "manche" ?
Et que vous me décriviez votre avion complètement fou !! ?
héhéhé, qui va gagner la course ?

Tirage au sort le 25 novembre !!

Signé : SATANAS !



jeudi 8 novembre 2012

8e Foire aux tandems, les pépites sont en ligne !

Envie de dessiner à partir d'un texte, envie d'écrire à partir d'un dessin ?
La foire aux tandems est faite pour vous !
Riche, originale et variée, vous y trouverez votre bonheur !
Alors venez, cherchez, piochez, fouillez, tout est là !

Les coordonnées des auteurs et illustrateurs accompagnent chacune des participations,
il n'y a plus qu'à prendre contact !

Bravo aux participants !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Francesca Quatraro

*
officinamezzaluna.weebly.com


Pour contacter Francesca :
francesca(point)quatraro(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Hivanea

*
http://leblogdhivanea.blogspot.fr/

Voici l'histoire d'une petite fille qui va vivre quelques chose d'extraordinaire.
Lors d'une balade, elle va se laisser embarquer sur un petit bateau
et rencontrer un peuple que nul ne connait, qui vit caché du monde
et garde bien des trésors d'humanité...


"L'été était bien installé, les orages des chaleurs étaient passés depuis quelques jours et une douceur apaisée abritait la terre. Loïse, dans sa maison de campagne, vivait des vacances heureuses. Entre le cerisier du jardin, où elle grimpait alerte, et les innombrables pièces fraîches dans ce labyrinthe qu'était la grande demeure. Loïse trouvait toujours une occupation dans sa solitude d'enfant unique. Elle aimait être seule, s’inventant au besoin des amis de passage, petite fée volette et autres invisibles personnages qui venaient, le temps d'un rêve, lui compter mille aventures. Avec ses parents, elle se rendait chaque année dans ce coin de verdure à l'abri des tumultes. Son père s'usait en aller-retour à cause de son travail et sa mère entamait là une cure de sommeil dont il était difficile de l'en déloger. Loïse, depuis toute petite, savait s'occuper et son imagination débordante
ne la laissait jamais triste. Les choses étaient ainsi, pour elle,
son âme rêveuse était sa plus fidèle amie."


Pour contacter Hivanea :
hivanea(at)free(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Anna Lubinski

*
http://annalubinski.com/blog/




Pour contacter Anna :
annalubinski(at)gmail(point)com

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Choni Fernandez Villaseñor

*
http://megustaestelibro.blogspot.com/
http://mipequenoavatar.blogspot.com/


La foire aux tandems s'internationalise ! Voici le texte de Choni,
en français puis la version originale en espagnol :

"Je me suis levé, et approché de l'étagère. Le livre où était accroché
le crystal était "Le mystère des fées" de A. C. Doyle, plus
précisément une édition assez ancienne que j'avais obtenu dans une
foire il y a peu de temps. «Curieux», pensai-je.
Pour attraper le crystal, je devais me hausser sur la pointe des
pieds. Dès que j’eus approché mes mains et essayais d'attraper le
cuir duquel il pendait, la lumière devint encore plus grande, beaucoup
plus grande, je sentais comme la pièce en était remplie et j'en faisais
partie. Maintenant, tout était lumière. C'est à ce moment-là, excité par
ces éclats (lueurs) qui avaient éclairé mon salon comme s'il s'agissait
d'un phare, que j'ai senti comme de minuscules mains frôler mes
doigts ... "

Voici l'original en espagnol :

"Me levanté y me acerqué a la estantería, el libro de donde colgaba el
cristal era "El misterio de las hadas" de A.C. Doyle, en concreto una
edición bastante antigua que había conseguido en una feria hacía poco
tiempo. "Que curioso", pensé.
Para coger el cristal tenía que ganar algo de altura
y me puse de puntillas. Al aproximar mis manos e intentar agarrar el
cuero del que pendía, la luz se hizo aún mayor, mucho mayor, sentía
como la habitación se había llenado, y yo era parte de ella. Ya todo era
luz. Fue en ese instante, entusiasmada por aquellos destellos que habían
iluminado mi salón como si de un faro se tratase, cuando sentí como
unas diminutas manitas rozaban mis dedos..."


Pour contacter Choni :
nonielfo(at)yahoo(point)es

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Mayflower
*



Pour contacter Mayflower :

maithi17100(at)aol(point)com

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- de Anne Loyer

*
http://anne-loyer.blogspot.com/

Ouste ! 

  1. Je suis la mouche la plus chanceuse de toutes les mouches !
  2. J'habite une super maison, habitée par des supers humains.
  3. Pourtant on m'avait prévenue : « Fais gaffe ! Les humains ils sont terribles, ils ne cherchent qu'à nous écrabouiller. »
  4. Et bien moi je dis : « N'importe quoi ! C'est tout le contraire ! » La preuve ?
  5. D'abord, ils m'ont donné un petit nom ! Ils m'appellent Ouste ! Ouste par-ci, Ouste par là ! Il n'y en a que pour moi.
  6. Ouste la mouche c'est mignon et ça sonne bien.
  7. Le matin, quand je me lève, la table du petit-déjeuner est déjà prête :  perles de confiture, gouttes de miel et  miettes de beurre à volonté !

Pour bzzzzz Anne :
aloyer(at)sfr(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Ninon Pelletier

*
http://ninonpelletier.blogspot.fr/




Pour contacter Ninon :
ninon2(at)sympatico(point)ca

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Mel Nielman

*
Drôles de vacances

Zoélie et Lucas n'en reviennent pas: leurs parents ont annoncé qu'ils partaient
au Maroc pour les vacances d'été. Mais pas de camping ou d'hôtel cette année...
ils vont échanger leur maison avec la famille Hacefacil à Rabat.
Drôle d'idée se dit Zoélie! Catastrophe, pense Lucas.

-Nous partons au Maroc, mais pas de camping! On fait comme du troc!
-Du troc au Maroc, ça veut dire quoi?
-Nous prêtons notre maison à une famille marocaine.
Nous allons vivre chez eux là bas! dit leur papa tout heureux.
-Chez eux? A répété Lucas, l'air soucieux.
Envolé les chameaux et le désert, Zoélie se demande à quoi ressemble
une maison là-bas.
Mais soudain elle réalise autre chose, envolées les images marocaines !
Hou là là, elle imagine tout de suite une fille qui saute sur son lit,
coiffe sa poupée, lit son courrier !
Elle la voit déjà avec sa robe de chambre adorée!
Et oh là là, elle pourrait boire dans sa tasse préférée, donner à manger
àLéon son poisson. Non mais non de non! C'est une blague, non?
Zoélie se met à bouder un peu."

Pour contacter Mel :
isivac(at)wanadoo(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Myriam Djait-Frolla

*
Quand un enfant a besoin d'aide, la fée Isabelle n'est jamais bien loin !
Aujourd'hui, c'est Tristan qui a besoin d'elle pour résoudre son problème .

La fée à moto

Isabelle ne se déplace jamais, mais alors jamais sans sa moto colorée qui,
en plus vole !
Eh oui...
Elle ne voulait pas d'un balai pour se déplacer,
Isabelle préférait se moderniser, et une moto c'est ce qui lui convenait...
Elle trouvait que c'était plus charmant !
Quand les enfants voyaient leur fée adorée arriver sur son bel engin,
ils étaient contents.

Mais voilà qu'aujourd'hui, c'est Tristan qui a besoin d'aide.
Il est triste depuis qu'il a appris qu'il devait quitter la région.
Il ne veut pas partir !
Son papa est un marin, il travaille sur un grand bateau.
Seulement, depuis qu'ils sont venus vivre en Bretagne,
Tristan s'est fait beaucoup de copains,
et il se sent bien où il habite.
Il n'a vraiment pas envie de déménager.

Pour contacter Myriam :
spacefif(at)hotmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Martine Judet
*



Pour contacter Martine :
contact(at)martine-judet(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de L.A

*
ouvresas.over-blog.com/

un texte court qui s'adresse aux enfants à partir de 2 ans.
L'histoire du petit Polo qui, dans son impatience à vouloir aller pêcher,
n'entend pas sa mère le prévenir que quelque chose gronde.
Aujourd’hui, Polo va à la pêche. Il adore, adore pêcher !
Mais il a tellement, tellement hâte d’y être, qu’il part sans écouter sa maman.
« Polo, reviens ! J’entends gronder… »

gronder gronder

Arrivé devant sa barque, Polo s’arrête tout essoufflé.
« Sapristi ! J’ai oublié mes super bottes. Que dirait ma maman si la pluie mouillait mes pieds ? »

Très vite, il rentre les chercher, et repart à toute vitesse, sans écouter sa maman.
« Polo, reviens ! J’entends gronder… »

gronder gronder
...


Pour contacter L.A. :
liseariane2(at)yahoo(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de YUMI
*




Pour contacter Yumi :
yuminette(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Régine Raymond-Garcia

*
http://labalancelledesmots.blogspot.com

J'ai écrit une histoire dont Kadi est l'héroïne suite à un voyage au Burkina Faso
qui parle d'une coutume ancestrale : les peintures murales de Tiébélé,
réalisées par des femmes. J'aimerai donc insérer en page bonus des explications
concernant la culture Kasséna et ainsi, alléger mon histoire qui est entre
le documentaire et la fiction. Je suis ouverte à toutes propositions.
J'aimerai binômer avec quelqu'un qui s'empare de mes mots, prend des initiatives
et me propose des corrections si besoin était en fonction des illustrations
et vice-versa. Un vrai travail d'équipe, en somme !!!

Aujourd’hui, Kadi est très excitée. Une effervescence inhabituelle s’empare du village. C’est la faa can dia[1], la fête de fin des récoltes qui dure une semaine. Les récoltes ont été bonnes, les mânes[2] des ancêtres doivent être remerciés. 
Il y a toutes sortes de festivités et, entre autres, le festival des femmes peintres de Tiébélé très réputé au Burkina Faso. Depuis des siècles, les hommes Kasséna construisent les cases tandis que les femmes Kasséna décorent les murs. Pour cette fête, elles viennent de toutes les localités de Tiébélé et du Nord du Ghana afin de faire vivre leur art...

[1] Fête bisannuelle organisée par l’Association de développement de Tiébélé (ADT)
[2] esprits



Pour contacter Régine :
reginegarcia(at)voila(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Evalyn Meg 

*
http://www.evalynmeg.com/

Un coquelicot s'ennuie dans un jardin. Un jour, il entend une voix mélodieuse
qu'il pense appartenir à une fée et en tombe amoureux.

Un coquelicot s’ennuyait dans un jardin mal entretenu. Il ne savait pas comment il était arrivé là. Il n’était pas seul. Il était entouré de brins d’herbe fort sympathiques mais bien peu causants. Mais en réalité, il ne conversait qu’avec une abeille qui passait parfois par là et lui volait autour de la tête. Cette abeille était bien pénible et le coquelicot lui demandait régulièrement de le laisser en paix. Après une énième dispute, l’abeille disparut et le coquelicot commença à savourer son ennui. A savourer son ennui ? Vous plaisantez ? Vous ne vous êtes donc jamais ennuyé ? C’est d’un ennui !

Pour contacter Evalyn :
evalynmeg(at)hotmail(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Miod
*
http://maud-cuny.blogspot.com
http://miod.ultra-book.com/




Pour contacter Miod :
miod.illustrations(at)orange(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de C.lin

*
http://polymorphe.blogspot.fr/

Panique au Pôle

Ce matin d’automne pourrait être un matin comme les autres au pôle nord,
beaucoup de travail pour les lutins dans la bonne humeur, mais c’est la panique !
Les machines pour fabriquer les jouets sont tombées en panne.
Il y a bien des lutins réparateurs, mais ils sont formels : c’est de l’usure,
trop de jouets fabriqués, réparation impossible.
Comment le Père Noël va-t-il faire ?
Il ne lui reste que 2 mois d’ici à Noël et il ne peut pas décevoir les enfants.
Est-il possible de fabriquer une nouvelle machine ou plusieurs ?
Bien évidemment les lutins travaillent sans s’arrêter,
mais ça ne sera pas prêt à temps.
Comment faire ? Pourquoi ?
Le Père Noël rentre dans sa maison où la Mère Noël l’attend,
d’humeur bien sombre.
- Qu’as-tu donc vieux bougon ?
- Je ne peux tout de même pas donner un cadeau à un enfant sur deux…


Evidemment Noël est et restera Noël, car la Mère Noël sait que l’on trouve
toujours des solutions quand on les cherche vraiment
et va les souffler à son grand homme…


Pour contacter Céline :
celine.pupo(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Stéphanie Richard ou POULOPOT

*

Voici une petite histoire philosophico ludique autour de la question philosophico souvent pas ludique de l'éternité.

C'est quoi?

- Maman, c¹est quoi l¹éternité ?
- L'éternité, mon poussin, c'est un peu comme un vertige.
- C'est quoi un vertige?
- Tu vois l'autre jour quand nous étions chez Tante Agathe.
Tu es montée sur 
une chaise de la cuisine et tu n'étais pas très à l'aise?
- C¹est ça l'éternité?
- Non, ça c'est un vertige. L'éternité, c'est tellement long
que ça donne le
vertige.
- C'est long comment?
- Comme quelque chose qui ne s'arrêterait jamais...
- Jamais, jamais ?
- Jamais, jamais ! Et c'est ça qui donne le vertige.

(...)

Pour contacter Stéphanie :
stef.ric(ar)wanadoo(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Charlotte Legay 

*
http://ange63200.kazeo.com/



Pour contacter Charlotte :
charlotte.legay0393(at)orange(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Athinae

*
Milou

Depuis qu’il va à l’école, Milou ne se sent pas bien.
Le soir, il pense à la journée de demain.
Le matin, il a mal au ventre et ne veut pas manger ses tartines de pain.
A l’école, il toujours mal au ventre et la sueur coule dans ses mains.

Sa maman et son papa sont inquiets.
Ils voudraient bien que Milou s’amuse, qu’il ait des copains.
Sa maman a peur qu’il se sente seul, abandonné,
Son papa voudrait qu’il aille vers les autres pour jouer. "

Pour contacter Athinae :
lemondedathinae(at)orange(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Lili Polpetine
*
http://surlenuagedelilipolpetine.blogspot.fr/

C'est l'histoire d'un petit garçon qui rêve d'avoir un animal de compagnie.
Son papa, lui, n'est pas vraiment d'accord. Mais devant son insistance,
il fini par céder et lui donne le choix entre Georgette, la crevette surgelée et Jean-Pierre le poisson pané.

Le papa est très fier de sa blague et lui et ses copains ça les fait beaucoup rire....
Jusqu'au jour où maman s'en mèle.

Et maman elle sait y faire pour faire craquer papa... 

Jean-Pierre

Moi, mes copains ils avaient tous des animaux. 
Des chiens, des chats, des cochons d'inde ou des hamsters...
Nous à la maison on avait Jean-pierre. Jean-Pierre c'était le poisson pané de papa.

Pour contacter Lili :
lilipolpetine(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Marie Malcles
*
http://mariemalcles.blogspot.fr



Pour contacter Marie :
artisteaunezrouge(at)googlemail(point)com
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Marie Wilmer

*
http:/surlefildufunambule.blogspot.fr/

Un petit conte de Noël à lire en trempant ses lèvres dans un bon chocolat chaud.
Clarafalda Pétunia a très envie de découvrir ce que Malto Coquelicot fabrique
dans sa bibliothèque.
Clarafalda Pétunia aimerait savoir pourquoi il est toujours aussi pressé
dès le premier flocon de neige tombé.
Ce qu’elle découvrit dans la bibliothèque était loin de toutes ces attentes.
Malto Coquelicot y fabriquait de drôles de petits objets…
Une histoire que je vois bien se transformer en livre « pop up », mais c’est à voir !

Au pays des Lilopuces, Clarafalda Pétunia était une petite dame
pas plus grande qu’une coccinelle.
Elle vivait dans une maison toute petite, aussi petite qu’un escargot.
Durant des heures elle pouvait passer son temps à tricoter
de tous petits chaussons.
Clarafalda Pétunia rêvait alors au beau Malto Coquelicot.

Toutes les petites dames de ce monde piaillaient à sa vue.
Malto Coquelicot ,lui, passait à côté sans n’en regarder aucune.
Malto Coquelicot avait bien d’autres choses en tête !
Chaque hiver, toujours pressé, il filait s’enfermer dans sa bibliothèque.


Pour contacter Marie :
mariewilmer(at)laposte(point)net

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Gaëtan Serra

*
http://gaeti.blogspot.com


"en namibie, les cercles de fée, dont l'origine n'est toujours scientifiquement pas expliquée, continue d'alimenter les légendes. Tresia, lors d'une nuit où elle ne dort pas, s'aventure dans la plaine pour aller à leur rencontre.
Cette histoire est très très librement inspiré de La Petite Fille aux allumettes d'Andersen."

Le Cercle de fées

Tout à coup, un gros glapissement se fit entendre, comme si un animal se rapprochait. Ceci effraya Tresia qui rentra malencontreusement dans le cercle.
Sur le coup, rien, aucun dieu ne vint l'importuner ou autre souci du genre.

Mais là, sur le moment, elle aurait bien aimé avoir un grand frère pour la protéger des bruits bizarres. Ce frère qu'elle n'avait jamais eu et avec qui elle aurait pu passer tant de temps à jouer.
Elle leva les yeux au ciel et vit qu'au-dessus d'elle se tenait un géant.
Elle ne savait pas si c'était réel ou pas mais elle ne voulait pas cligner les yeux
de peur de s'extirper d'un rêve. Cette apparition prenait les traits d'un vaillant
jeune homme au sourire bienveillant.



Pour contacter Gaëtan :
gaeti81(at)gmai(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Zoé Crevette

*
http://zoecrevette.ultra-book.com




Pour contacter Zoé :
zoecrevette(at)hotmail(point)fr
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Nathalie Vallée

*
Comment faire lorsqu’il n’y a plus de sous pour une équipe de petites souris…
Vous savez, celles qui passent discrètement sous l’oreiller des enfants.
Et bien suivez l’une d’entre elle, Myosotis.
D’ailleurs en latin Myosotis cela veut dire «oreilles de souris».

Myosotis
La petite Souris

En fin d’après-midi, l’assemblée des rongeurs
s’était réunie au foyer des dents de lait.

Le vieux rat avait été formel :
- Plus un sou pour les petites quenottes !
Nous ne prêterons qu’aux dents longues !

L’équipe de souris était sous le choc…


Pour contacter Nathalie :
nathvallee(at)voila(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Emilie Passal

*
www.emiliepassal.com
http://emiliepassal.canalblog.com




Pour contacter Emilie :
emilie.passal@wanadoo.fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Mary-ly Lau

*
Il s'agit d'un texte sous la forme d'un conte étiologique donnant une explication
sur la migration des libellules l'hiver.
Mila, une petite libellule rêveuse, rencontre l'amour de sa vie et décide de le suivre
sans avertir personne. Inquiètes, les libellules de la Marelle aux mille délices,
décident de partir à sa recherche. C'est à partir de cette époque et grâce à Mila
que les libellules migreront vers le sud et pourront alors survivre au monstre du froid.

Mila et le bel oiseau.

T'es-tu déjà demandé ce que font les libellules l'hiver lorsque le froid se lève
et acère nos visages blêmis ? T'es-tu déjà demandé où vont-elles lorsque
s'éteint le soleil et s'allument si fort les nuages dans le ciel ?
Si tu veux savoir, assis-toi près de moi, écoute...
[...]
Mila était une petite libellule rêveuse qui aimait voler de longs moments.
Elle aimait aussi se balancer sur une fleur de cerisier ou se laisser bercer
dans la corolle d'une jonquille. Elle était un petit être solitaire qui aimait
faire vagabonder son esprit au vent de ses désirs.

Elle attendait le jour où elle tomberait amoureuse et partirait rejoindre
son amour au bout du monde. Elle le dessinait dans ses yeux car elle le
connaissait par cœur. Il serait grand, il serait fort, il serait beau.
Bien sûr, il serait un peu plus vieux qu'elle et ne serait pas une libellule
mais un oiseau aux plumes rebelles et superbes.

...

Pour contacter Mary-ly :
mlilaub(at)hotmail(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Yanne Gérard

*



Pour contacter Yanne :
yanne.gerard(at)hotmail(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Lu Mignon

*
http://lemondeillustrdelumignon.blogspot.fr/

Edgar a toujours été un enfant timide et réservé mais le jour où
le Fantaisiste Edgar crocus a fait son apparition, tout a changé…..
Une histoire qui traite de la manière dont les enfants se créent un monde
imaginaire pour devenir plus fort.

Le fantaisiste Edgar Crocus

Tous les matins au réveil, Edgar interrogeait une planche de bois
sur laquelle était fixée 
une vieille aiguille d’horloge, qu’il faisait
tourbillonner du bout de son doigt.
L’aiguille 
tournait, tournait puis venait s’arrêter en pointant
le nom 
d’un personnage inscrit sur la planche.
Edgar souriait, fronçait les sourcils puis se dirigeait vers sa penderie
où étaient 
suspendus des dizaines de tenues différentes.
Pour des enfants  « bien ordinaires », il 
s’agissait de supers déguisements !
Mais pour le fantaisiste Edgar Crocus, ils n’étaient 
que de banals vêtements.

Pour contacter Lu Mignon :
soli.sandra(at)hotmail(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'histoire de Jean, petit garçon un peu rêveur qui se retrouve
coincé sur la lune et d'Aglaë l'araignée qui vient à son secours.

L’araignée Aglaë atterrit un jour sur la lune. Allez savoir pourquoi ça l’histoire
ne le dit pas. Toujours est-il qu’elle s’y trouva fort à son aise. Bon matelas, 
belle lumière, tout cela plaisait beaucoup à Aglaë. Elle trouvait ses toiles
si belles en ombres chinoises… Au bout de quelques temps cependant,
elle finit par s’ennuyer. Elle se prit à rêver d’un peu de compagnie,
d’un public pour ses toiles. Elle partit donc en expédition dans le Sud du croissant.
A pas d’araignée il lui fallut bien plusieurs jours pour arriver de l’autre côté.
C’est là qu’elle fit la connaissance de Jean. Le petit garçon était assis,
la tête entre les genoux et des larmes plein les yeux. Son visage sembla
s’illuminer un peu en voyant Aglaë.
Entre deux sanglots, Jean lui raconta son histoire.

Pour contacter Emmi :
emmisphere(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Céline Roche

*
http://celine-roche.com/blog/




Pour contacter Céline :
celroche(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Corinne Boutry

Le défilé de mode

Ce matin, Gaétan l’éléphant, Bertille le gorille
et Orlando le croco se sont levés de bonne heure.
C’est en effet aujourd’hui qu’arrive leur ami Léon le paon.

Léon habite en ville.
C’est maintenant un styliste de mode célèbre.
Ses collections de vêtements rencontrent énormément de succès.
Lorsqu’il descend du train, ses amis sont éblouis.
Léon resplendit !
Il brille de mille feux, même…


Remarque à l'attention des illustrateurs intéressés :
je cherche quelqu'un avec beaucoup d'humour.

Pour contacter Corinne :
sourisbleue(at)neuf(point)fr


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Roxane Tilman

Maman en a vraiment marre de lire tous les soirs la même histoire.
Elle prend une décision : Clément est grand, il peut lire seul maintenant.
Alors qu'il reprend seul le début du livre, l'impensable se produit.
La princesse Aurore, qui en a marre elle aussi de dormir depuis une éternité,
sort du livre. Elle veut vivre, bouger et apprendre un maximum de choses
de son séjour dans le monde de Clément.
Clément, pas très content du moins au début, va suivre la princesse
et découvrir que cette dernière peut très bien se débrouiller sans lui.
Enfin, presque...

Y en a marre

Tous les soirs avant de se coucher, Clément réclame l'histoire
de la princesse Aurore.
- Tu ne veux pas que je t'en raconte une autre ? lui demande maman
- Non, c'est celle-là que je veux.
- Mais tu la connais par coeur !
- C'est pas grave, c'est celle-là que je veux quand même !
- D'accord, soupire maman.
Mais au fil du temps, maman en a vraiment marre de lire
tous les soirs la même histoire. Un jour, elle prend une décision.
- Si c'est cette histoire que tu veux, très bien.
Tu es grand alors à toi de la lire seul maintenant.
- Mais pourquoi ?

Pour contacter Roxane :
rtilman7(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Sel



Pour contacter Sel :
madmoiselblog(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Claire Chaillet

*

Une petite fille se trouve aspirée par le trou de sa baignoire.
Elle se retrouve alors au Royaume sous la Baignoire, où vivent les jouets perdus.

La Baignoire

Rosalie prend son bain tous les soirs. Elle aime jouer dans l’eau,
avec son petit frère Paul, ils inventent mille histoires : des batailles de canards
en plastique, de poupées et de requins, des histoires de poissons qui font
des bulles, de sous-marins… Parfois, cela arrive qu’un de leurs jouets tombe
dans le trou, lorsque la baignoire se vide. Cela fait de gros bruits dans les tuyaux.
Rosalie et Paul sont tristes et puis ils finissent par oublier le jouet perdu.
Un jour, Rosalie joue dans son bain, toute seule. Paul est déjà sorti.
Elle entend soudain un drôle de bruit. Pour mieux écouter, elle met la tête
sous l’eau. Une étrange musique lui parvient ! Cela semble venir du fond
de la baignoire, par le trou qui aspire. Curieuse, la petite fille colle son oreille
contre le trou. D’un coup, elle se retrouve aspirée ! Elle sent qu’elle devient
toute petite et qu’elle roule dans le tuyau, en faisant de gros bruits.


Pour contacter Claire :
chailletclaire(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Nanoux
*
http://histoiresdenanoux.blogspot.fr/

Les aventures de ces deux mamies que tout oppose et que tout rapproche.
Histoire de gourmandise, de dégoût, de goût, de curiosité, de sorcellerie,
d'aventure, et d'amitié.

Mamie-Dou est une mamie comme on n’en fait plus.
Mamie-Dou est une mamie toute ronde, aux joues roses et rebondies, au nez
en trompette, au chignon élégamment enroulé sur le sommet de sa tête.
Mamie-Dou est une tendre, elle aime câliner, gâter, chérir, nourrir, elle aime
chanter, rire, danser, et surtout cuisiner. Et puis Mamie-Dou a une passion,
un secret bien caché : la recette de petits gâteaux merveilleux, tendres
et savoureux. Elle les cuisine avec amitié, avec amour, elle les offre aux passants
souriants mais jamais, jamais, jamais elle ne dévoile sa recette.

Mamie-Dur est une dure à cuire, une vieille mamie toute fripée, à la peau dure
comme du bois, au nez un peu crochu, au regard vitreux.Mamie-Dur est une râleuse,
elle râle pour tout : pour la pluie, le vent, et même pour le soleil, elle râle quand
elle se réveille, quand elle mange, et même quand elle dort. Mais Mamie-Dur
a une passion, un secret bien caché : elle adore les petits gâteaux
de Mamie-Dou… Pour cette petite faiblesse, elle ferait tout et n’importe quoi.

Pour contacter Nanoux :
gealmarie(at)sfr(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de C.lin
*
http://polymorphe.blogspot.fr/




Pour contacter Céline :
celine.pupo(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Charlotte Nartz
*
Le ciel se dentelle en coton sur les montagnes au loin, dans le gris lumineux
et le vert mouillé. C'est un endroit dont on dit qu'il est beau même quand il pleut.
C'est là qu'elle se dresse, calme, sereine, haute et fière mais sans se pavaner...
l'éolienne. (…) Dans la voiture, Lazare porte un pull avec des rayures bleues,
ou blanches, question de point de vue. Derrière son doigt qui trace sur la vitre
un animal fabuleux aux larmes de pluie, il aperçoit l'aéromoteur. Lui vient alors
cette question (que celui qui ne se l'est jamais posée me jette la première pierre !):
 y a-t-il un pilote dans l'éolienne ? (…)

Il y a fort à parier que l'éolienne soit habitée. Sinon pourquoi la porte en bas ?
Quant au grand mât, il ne peut qu'abriter un escalier en colimaçon menant
au cockpit -qui dit cockpit dit pilote-, et les hélices tiens... ! (…) Reste à savoir
quel genre de bonhomme peut passer ses journées là-haut perché, et surtout...
Mais qu'est-ce qu'il attend pour décoller ? (…) Il n'y a qu'un chemin pour
répondre à toutes ces questions et Lazare le sait bien; il faut y aller. Reste un
obstacle de taille : les petits garçons, on les emmène visiter les papeteries,
les confiseries et les musées. Les éoliennes, jamais.

Pour contacter Charlotte :
charlotte.nartz(at)wanadoo(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Julie Demichel
*
http://dessinsdejulie.blogspot.fr/

Que peut bien manigancer cette petite fille qui fait semblant de dormir
quand sa maman vient la border ?





Pour contacter Julie :
julie.demichel(at)gmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Blandine Brunet-Gougat

*
http://les-mots-en-l-air.blogspot.fr/

C'est le début d'un poème qui évoque, avec fantaisie et humour, la variété
des mots, de leur forme et de leur sens, et les univers qu'ils transportent
avec eux. Vous pouvez découvrir la suite du texte sur le lien suivant :
http://les-mots-en-l-air.blogspot.fr/2012/09/sur-le-bout-de-la-langue.html

Sur le bout de la langue

Sur le bout de la langue
J’ai des mots ronds des mots mignons
Des mots coquins et polissons
Des mots gourmands comme des bonbons
Sur le bout de la langue
J’ai des mots lisses comme des cailloux
Des mots qui glissent des mots filous
Et d’autres qui ne valent pas un clou
Sur le bout de la langue
J’ai des mots élégants en beaux chapeaux (…)


Pour contacter Blandine :
bricolesetmalices@laposte.net

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Isabelle Staudt

Pour contacter Isabelle :
mon.bricabrac(at)free(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Kitanae

*
Il existe une tradition dans la famille de Jérémy. Tous les dimanches à 14h
tout le monde vient s'asseoir dans le salon et écouter la musique choisie
par le "maître de cérémonie" du jour. A travers la famille de Jérémy, l'enfant
va être amené à découvrir 8 styles musicaux différents (l'idée serait d'en faire
un livre musical avec 1 bouton à appuyersur chaque double page, des petits
jeux bonus etc.).

[...]
Chez moi, ça bouge tout le temps, chacun a son emploi du temps
et finalement on se croise plus qu’on ne se voie. Sauf le dimanche à 14h.
Cette heure là, elle est sacrée et rien qu’à nous. A nous tous.
D’aussi loin que je m’en souvienne -depuis toujours disent mes parents-,
le dimanche à 14h c’est l’heure musicale chez les Jackson.
[...]
Il y a quelques semaines, Grand dadou –Léon de son vrai nom- nous a fait
découvrir le Charleston. En quelques secondes, nous étions à New York,
dans les années 1920. Grand dadou était parti travailler 1 an en Amérique
en tant que maçon. Il y avait beaucoup de travail mais la musique était aussi
partout et il ne manquait pas une occasion d’aller danser. C’est d’ailleurs là
qu’il a rencontré Jenna -alias Grand mamou-, ma grand-mère ! « Ecoutez... »
nous a t-il dit en faisant tourner un disque de Golden Gate Orchestra.
« Le charleston, c’est gai, dynamique, sautillant !
Tout comme votre grand-mère les enfants ! Si vous l’aviez vue,
belle comme dans un rêve dans sa petite jupe pailletée et sur ses talons hauts.
J’en suis tombé immédiatement amoureux fou... »

Pour contacter Kitanae :
kitanae(at)hotmail(point)com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Pour contacter Vivyane :
vivyane_vk(at)yahoo(point)fr

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Delphine Bertoletti
*
Monsieur Mô n'a plus d'idées, plus de mots, alors qu'il a promis une histoire,
ce soir, à ses petits loirs. Dans la journée, en quête d'inspiration, il fera des
rencontres étranges... le poète des bords de mer, l'écrivain des grandes falaises,
Margotte la papote, etc... "

petit extrait (de la presque fin):

"Pour trouver des idées, il y a ceux qui voyagent, ceux qui papotent et qui
babolent, ceux qui jouent avec leurs casseroles, ceux qui font du vélo du piano
du saxo des legos, du ménage, du remue-ménage et même le grand ménage,
ceux qui courent, ceux qui aiment la ville, ceux qui préfèrent la campagne,
ceux qui rêvent de soleil, ceux qui se passionnent pour les chevaux, les chats,
ceux qui aiment l'été, ceux qui préfèrent l'hiver, ceux qui chérissent le bord
de mer, ceux qui choisissent l'océan les tempêtes et les grands vents...
Monsieur Mô est un peu de tout cela.
Lorsqu'il sort de sa rêverie, il a dessiné sur sa feuille ses trois petits loirs près
de la cheminée, les oreilles écarquillées et les yeux grands ouverts, ou, peut-être
bien le contraire. Ils attendent patiemment. Et les voyant assis ainsi, le sourire
aux lèvres, des étoiles pleins les yeux, Monsieur Mô trouva cela merveilleux,
chaud, doux et merveilleux. Il voulut faire durer cet instant pour toujours,
ou au moins le temps d'une histoire... qu'il commença ainsi:..."


Pour contacter Delphine :
delfcombet(at)hotmail(point)com


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
de Anima
*
C'est l'histoire d'un jeune garçon très fainéant qui n'aspire qu'à dormir,
et qui désespère ses parents fermiers. Addle est une vrai marmotte,
mais il a la volonté de vivre honnêtement et de respecter les valeurs que
ses parents lui ont inculqué. Il s'enfuit de chez-lui pour prouver qu'il n'est pas
un fils ingrat, pour prouver que l'on peut rêver et connaître les réalités de la vie.
Addle devra travailler, rencontrer des personnes et se faire des amis,
mais il devra aussi surmonter sa constante envie de dormir et de tirer au flanc.

Addle

Addle passe l’étendu de son temps à dormir ou à rêvasser partout où il le peut.
Ce coquin préfère se prélasser que de faire plein d’efforts, au grand désespoir
de ses parents fermiers. Pourtant, Addle voudrait bien devenir un homme fort
et courageux, un héros comme dans ses rêves. Il n’abandonnera jamais
ses énormes cernes noires sous les yeux, sa crinière ébouriffée, ni même
son oreiller qu’il trimballe partout, mais il veut rendre fier ses parents !
C’était tout décidé. Un baluchon, une baguette, du fromage et quelques
culottes. Enfourchant sa bicyclette, accompagné de Brunch son fidèle
cochon, Addle partait de chez lui pour entreprendre un long voyage
dans la campagne, pour revenir en homme honnête. Ses aventures
le mèneront à comprendre que la vie n'est pas toujours un nuage
douillet sur lequel on vogue dans le hasard.



Pour contacter Anima :
pierre.anima@gmail.com


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Pour contacter Colette :
colettehusdavid(at)gmail(point)com